D’après le rapport de l’Observatoire National de Délinquance et des Réponses Pénales, datées novembre 2012, le nombre de victimes de cambriolage continue encore d’augmenter avec 550.000 personnes, dont 80 % des cas, le voleur passe par la porte. Vu que le chiffre continue toujours d’augmenter en ce moment, certaines propriétaires s’encouragent dans les installations des portes blindées à la place de leur porte d’entrée classique. Mais qu’en est-il de cette porte ?

Porte blindée : qu’est-ce que c’est ?

Une porte blindée appelée également « bloc-porte blindée ou porte forte » est l’une des solutions de sécurisation mécanique qui permet de retarder le plus que possible le cambrioleur. Elle est généralement faite d’encadrement métallique, appelé également « dormant » ou contour de la porte, scellée dans la maçonnerie. Certifiée de la norme A2P BP, la résistance de celle-ci est définie selon les 4 niveaux de certifications (porte vitrée, BP1, BP2, BP3). L’encadrement métallique peut se faire par soi-même, mais dans la plupart des cas, il est nécessaire de le placer aux mains d’ experts qualifiés en portes blindées pour la sécurité et aussi l’esthétique de la porte.

Bloc-porte blindée : à la fois sécurité et bonne isolation

Les portes blindées sont révolutionnées par de nouveaux modèles plus légers à la fois décoratifs. Faites essentiellement de métal ou bien d’acier, ces portes, en plus d’assurer la sécurité, offrent une bonne isolation thermique. Dans d’autres cas, elles peuvent servir de coupe-feu en cas d’incendie.

Porte blindée et serrure : des dispositifs en soutien mutuel

Quand le blindage se fait sur la porte, il doit s’appliquer également sur la serrure. Une serrure anti-intrusion est l’idéal pour ce genre de renforcement. Elle doit comporter la norme A2P, définie par 3 niveaux de résistances qui correspond au temps de résistance à l’effraction testée au laboratoire : A2P1 pour 5 minutes de résistance, A2P2 pour 10 minutes et A2P3 pour 15 minutes. Toutefois, il est crucial de faire appel aux services de serruriers qualifiés afin de connaître les contre-indications des installations de ces serrures.