Lorsque l'on faut construire une maison neuve, les baies vitrées sont indispensables pour profiter d'une belle lumière naturelle. Elles permettent également d'atteindre les objectifs de la règlementation thermique en terme de surface vitrée minimale. Mais il existe de nombreux modèles, dont certains innovants, alors quelle baie vitrée choisir pour sa maison neuve ?

La baie vitrée coulissante en aluminium, de plus en plus abordable

Cela fait plusieurs dizaines d'années que les baies coulissantes sont prisées dans les maisons neuves, aussi bien pour leur aspect pratique que pour leur capacité à profiter d'une belle luminosité à l'intérieur. Cela est du au matériau utilisé : l'aluminium. Il est robuste ce qui permet de créer de grands châssis tout en conservant des profilés fins. Ils disparaissent quasiment pour ne laisser voir que le vitrage et profiter de la vue sur l'extérieur.

Pourtant cela n'était pas gagné car c'est également un matériau naturellement conducteur de chaleur. C'est pour cela qu'au début il y avait des problèmes de condensation sur les vitres ou bien une sensation de froid quand on s'approchait de la menuiserie.

Tout cela a été résolu avec la rupture de pont thermique qui s'est généralisée sur toutes les menuiseries en aluminium, dont les baies vitrées. Cela consiste à placer à isolant à l'intérieur même du profil afin de créer une barrière thermique qui améliore la performance énergétique.

Depuis la baie en alu n'a cessée de progresser face aux exigences de la réglementation thermique et des bâtiments basse consommation. Et les prix ne cessent de baisser a fur et à mesure que le demande devient plus importante.

Les modèles deviennent de plus en plus larges, et choisir une baie vitrée qui correspond à son besoin demande plus de réflexion. Car si celle en 2 vantaux reste toujours la plus populaire dans les pavillons, il y a une demande de plus en plus forte pour les baies coulissantes 3 vantaux ou même 4 vantaux. On frise alors la démesure avec des châssis de presque 6 mètres de long !

Quelle baie vitrée pour sa maison neuve ?

Focus sur la baie vitrée à galandage

Le galandage est un principe déjà connu pour les portes d'intérieur, il consiste à faire glisser le panneau à l'intérieur de la cloison. Ce système existe également pour les baies vitrées, dans ce cas là les vantaux viennent se glisser dans le doublage sur les murs.

L'intérêt est de faire disparaître complètement les vantaux en position ouverte, ce qui dégage complètement l'ouverture. Car sur une baie vitrée classique, les vantaux refoulent les uns sur les autres et vous avez toujours une partie de vitrage devant vous. Avec le galandage, vous profitez pleinement de toute la largeur de l'ouverture.

Cela permet de faciliter le passage vers l'extérieur mais cela change également complètement le rapport que l'on peut avoir avec son jardin ou sa terrasse. On ne sait plus vraiment où commence le dedans et où fini le dehors.

La baie vitrée à galandage a d'abord été installée dans des maisons d'architectes avant de conquérir les plus modestes. Car les prix ont bien baissées et elles sont également plus faciles à poser. En revanche, comme les vantaux glissent dans un caisson qui est posé dans l'isolation sur les murs, ce système s'adresse principalement aux maisons neuves ou bien aux rénovations complètes.